Témoignages

Marc Vergnières, franchisé HELP Confort à Toulouse depuis 2011Cadre opérationnel dans l’industrie du bâtiment à Toulouse, Marc Vergnières décide de redynamiser son parcours professionnel en créant une entreprise. Pour cet entrepreneur de 46 ans c’était une évidence : être épaulé par une franchise c’est s’assurer d’un démarrage rapide. Il confie : « La gestion ne me faisait pas peur en revanche, côté commercial, j’étais néophyte. Tout en restant indépendant, faire partie d’une franchise m’a permis de gagner du temps et de démarrer l’activité rapidement. L’appui du réseau, l’accès à des partenariats déjà existants, la méthode, le retour d’expérience des franchisés en place… le concept HELP Confort était très structuré, il correspondait entièrement à mes attentes. »

Etienne Feron, franchisé HELP Confort à Saint-Nazaire depuis 2012 Etienne Feron obtient son Master 2 en Management et Stratégie Commerciale en septembre 2011, après avoir effectué sa 5ème année d’Ecole de Commerce en alternance comme Chef de Secteur dans une entreprise de la Grande Distribution. Le jeune diplômé a la tête sur les épaules. Il a « ciblé toutes ses études sur l’entrepreunariat ». Ainsi, à peine sorti de l’école, il est prêt à créer son entreprise en étant épaulé par un réseau. Suite à ses prospections, Etienne décide alors de rejoindre le réseau HELP Confort. En neuf mois à peine, le 18 juin 2012, HELP Confort Saint-Nazaire voit le jour. « La franchise HELP Confort répondait à ce que j’imaginais faire dans le secteur du bâtiment. Un service de haute qualité, des interventions rapides et une forte notion commerciale, c’est cela qui m’a séduit. Faire partie d’un réseau apporte pas mal d’atouts. Les outils mis à disposition des franchisés sont bien pensés, cela m’a rassuré pour me lancer comme créateur d’entreprise et pour ma première expérience professionnelle ! ».